Le secret des projets qui durent : Méthode de la roue de DEMING, une démarche d’amélioration continue.

deming

 

 

La méthode PDCA est une démarche cyclique d’amélioration qui consiste, à la fin de chaque cycle, à remettre en question toutes les actions précédemment menées afin de les améliorer. PDCA tire son origine des premières lettres des mots qui la composent : Plan-Do-Check-Act. Ces derniers peuvent être interprétés tel qu’il suit :

  • Plan : Préparer, Planifier ;
  • Do : Développer, réaliser, mettre en œuvre ;
  • Check : Contrôler, vérifier ;
  • Act (ou Adjust): Agir, améliorer, ajuster, réagir.

 

 

 

  1. PLAN :

La première étape du cycle (Plan) en français « Planifier », consiste à préparer et planifier ce que l’on va réaliser. Définir le cahier des charges (taches à réaliser et leur coût), établir un planning (déterminer les dates de début et fin de réalisation) ;

Objectif : Identifier le vrai problème, rechercher les causes racines et planifier la mise en œuvre des actions correctives :

  • Construire une équipe multidisciplinaire et organiser un travail de groupe ;
  • Identifier clairement et formaliser le problème ; (démarche : QQOQCCP) ;
  • Rechercher les causes racines
  • Analyser et visualiser les causes
  • Classer et hiérarchiser les causes (Règles de priorité, règles de jalonnement) ;
  • Comparer la situation actuelle à la situation idéale
  • Définir l’objectif et créer des indicateurs de mesure
  • Rechercher les solutions possibles
  • Sélectionner les solutions optimales
  • Déterminer les moyens de collecte des informations
  • Planifier la mise en œuvre des actions correctives.

 

  1. DO :

La seconde étape du cycle (Do) en français « faire » est la construction, la réalisation, de l’œuvre. Elle commence toujours par une phase de test ;

Objectif : Exécuter le plan d’action, déployer les ressources nécessaires et mettre en œuvre toutes les opérations correctives mentionnées dans le plan, toutes les solutions retenues :

 

  1. CHECK :

La troisième étape (Check) en français « vérifier » est cruciale. Elle consiste à contrôler que les ressources mises en œuvre dans l’étape précédente (Do) et les résultats obtenus correspondent bien à ce qui a été prévu (Plan). Divers moyens de contrôle sont alors déployés (Tableau de bord : indicateurs de performance …) :

  • Mesurer les résultats obtenus sur l’ensemble après la fin de l’étape « Do » ;
  • Comparer ces résultats à la situation initiale (Mesure de l’amélioration) ;
  • Comparer ces résultats aux objectifs fixés dans l’étape « Plan » (Mesure de la performance)
  • Identifier les causes des dérives entre les réalisations et les objectifs attendus.

 

  1. ACT :

Enfin la dernière étape du cycle (Act) en français « agir », consiste à ajuster les écarts, rechercher des points d’améliorations. Ce qui amènera un nouveau projet à réaliser, donc une nouvelle planification à établir. Et ce sera le début d’un nouveau cycle.

Objectif : Ajuster les écarts, vérifier que les solutions mises en place sont efficaces dans le temps, rechercher des points d’améliorations tant que le niveau attendu n’est pas atteint :

  • Identifier les causes de non performance ;
  • cibler les nouveaux points d’intervention ;
  • reprendre pour ces points les étapes « Do » et « Check » si nécessaire ;
  • mettre en place des systèmes anti-erreur ;
  • Formaliser les solutions une fois que le niveau attendu est atteint ;
  • Encadrer le groupe de travail afin de préserver les aquis

 

Et c’est la fin du cycle.

Une réflexion au sujet de “Le secret des projets qui durent : Méthode de la roue de DEMING, une démarche d’amélioration continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *